Comment reconnaître rapidement un coup de chaleur et le soigner ?

En été, lorsque le soleil est au rendez-vous, personne n’est à l’abri d’un coup de chaleur ou insolation. Nous avons tendance à abuser des rayons du soleil et à sous-estimer ses dangers, surtout à la plage (bronzage, sport). Le port d’un T-shirt à manches longues peut aider, mais quand les températures commencent à grimper, il devient impossible pour votre corps de lutter contre la surchauffe ! Voici quelques conseils pour reconnaître les premiers signes d’un coup de chaleur et le soigner.

Les causes d’un coup de chaleur ou d’une insolation

Tout le monde peut être victime d’un coup de chaleur, surtout si vous vivez dans une région où le climat est chaud et/ou humide (température supérieure à 39°, périodes de canicule) Si vous ignorez les premiers signes de « surchauffe », vous pouvez être facilement « frappé » par le soleil ! Tout le monde doit être en mesure de reconnaître rapidement les premiers symptômes d’une insolation et de la soigner.

Quelles sont les personnes les plus exposées aux coups de chaleur ?

Le coup de chaleur touche principalement les personnes qui ne boivent pas assez d’eau. Inévitablement, la déshydratation s’aggrave ou accélère les effets néfastes d’un coup de chaleur. Certaines personnes sont plus exposées que d’autres : personnes âgées, souffrant de maladies cardiaques, respiratoires, nourrissons, etc.

Vous pouvez même être victime d’un coup de chaleur pendant que vous vous prélassez tranquillement sur un transat sur la plage… Mais vous aurez plus de chance d’être touché si vous pratiquez une activité physiquement intense sous le soleil (course à pied par exemple). Le coup de chaleur constitue une urgence médicale, où parfois le pronostic vital est engagé. Si des signes neurologiques graves sont constatés (convulsions, délires…) pendant une période de canicule, la mortalité varie de 10% à 80 % selon des études statistiques.

Les symptômes d’un coup de chaleur

Il est important d’être « attentif » à son propre corps en faisant attention à l’impact que peuvent avoir les fortes températures sur lui, pour éviter d’être victime d’une insolation. Pour reconnaître un coup de chaleur et prendre des mesures adaptées pour le soigner, les symptômes suivants devraient tirer la sonnette d’alarme : épuisement causé par la chaleur (ou des crampes de chaleur dans les bras, jambes, ventre) ; après une forte exposition au soleil, vous souffrez de : maux de tête, nausées, vomissements, bouffées de chaleur en buvant de l’eau, la couleur de vos urines est anormalement foncée, vertiges, sécheresse de la peau et des muqueuses, convulsions, etc.

Prévention : voici quelques conseils pour éviter les coups de chaleur ou insolations et protéger votre famille en été

1. Une protection solaire à IP élevé

Lorsque vous ressentez une surchauffe de la peau ou même une sensation de brûlure, cela signifie que les défenses de votre organisme sont faibles pour se défendre contre les coups de chaleur. En effet, il devient difficile pour votre corps de refroidir et de revenir à une température adaptée. Il est important de vous protéger des éventuels coups de soleil en ayant une protection solaire à Indice de Protection Elevé (50). Une raison de plus de ne plus vous en passer !

2. Éviter les heures de fort ensoleillement

Inutile de vous rappeler que le soleil atteint son pic d’ensoleillement entre 10 heures et 14 heures. Il s’agit des heures pendant lesquelles le coup de chaleur ou insolation est le plus susceptible de frapper. Il s’agit de rester à l’abri du soleil et d’essayer de réduire votre activité physique pendant cette période.

3. Boire beaucoup d’eau !

Quand les températures commencent à monter, pour prévenir les symptômes énumérés ci-dessus, vous devez quand même boire beaucoup d’eau, entre 1,5L et 2L au minimum. Et si vous passez beaucoup de temps à l’extérieur, c’est une raison supplémentaire de boire encore plus d’eau.

4. Ne pas porter de vêtements serrés ou sombres

En été, pendant les fortes chaleurs, évitez de porter des vêtements trop serrés ou sombres. S’ils sont trop serrés, ils augmentent la transpiration et la température du corps. Il faut essayer le plus possible de porter des vêtements amples, et plutôt de couleur claire si vous êtes au soleil.

5. Ne pas prendre de bain froid

Si vous commencez à montrer des signes d’épuisement suite à une forte chaleur ou si vous avez un coup de chaleur, il ne faut surtout pas prendre de bain froid car vous vous exposez à un choc thermique. Au lieu de cela, attendez que la température de votre corps baisse un peu (refroidir la salle de bains) et prenez une douche ou un bain à l’eau tiède pour soigner l’insolation.

6. Éviter les aliments lourds et gras

En été, une alimentation riche en gras est à éviter. Les aliments lourds vont ralentir le processus digestif et compliquer l’homéostasie de l’organisme, c’est-à-dire que le corps aura des difficultés à maintenir une température corporelle, une glycémie et un rythme cardiaque stables. Préférez des salades, des fruits et légumes…

Le coup de chaleur est une menace réelle. Il s’agit d’être vigilant aux premiers signes d’hyperthermie, car elle peut être mortelle. Ces conseils de prévention simples vont vous aider à les reconnaître et les soigner.